Association DEfense VIllers BRAbois

DEVIBRA

DEFENSE DE LA QUALITE DE VIE SUR VILLERS-BRABOIS

 

Accueil - Actualités  - Communiqués de presse - Aire des gens du voyage - Projets d'urbanisation

Projets de liaisons autoroutières - Faune - Flore - Contacts


COMMUNIQUES DE PRESSE

Est Républicain du 28 avril 2015 :


Est Républicain du 23 octobre 2014 :



Est Républicain avril 2013
:



Est Républicain du 20 février 2013
:

Assemblée Générale Devibra du 7 février 2013


Est Républicain mai 2012 :

Dimanche 13 mai 2012,  dans le cadre de la fête nationale de la nature,  l’association DEVIBRA avait organisé une promenade à travers Villers-Lès-Nancy  pour découvrir la trame verte et bleue de la commune.
En début d’après-midi,  ce sont plus de 50 personnes qui ont été accueillies sur le plateau de Villers  par DEVIBRA.  Après quelques explications sur le concept des trames verte et bleue données par la Présidente Laurence VIRTE, et son application à la commune de Villers, la promenade a débuté par le plateau. « c’est un endroit d’une très haute valeur patrimoniale » explique la Présidente. Les randonneurs ont,  ensuite, continué le très joli périple les menant, du plateau, à l’Eglise Saint-Fiacre en passant par les parcs de Brabois, Remicourt, Saint-Fiacre et  l’école Simon de Chatellus. 
Si des explications sur les richesses des espaces naturels n’ont pas manqué, l’histoire de la commune n’a pas été oubliée. Des haltes étaient prévues devant chaque château. Elles étaient l’occasion pour la Présidente de donner quelques indications historiques sur les lieux. : « À Villers, nous avons la chance d’avoir sur le même lieu, un patrimoine naturel et un patrimoine historique » souligne Laurence VIRTE 
Après quelques minutes de repos sur la place de L’Eglise,  les randonneurs ont pris le sentier de la justice, vieux sentier villarois qui chemine à travers les vergers du coteau, pour remonter sur le plateau « C’est ici que le sieur de Remicourt faisait rendre la justice d’où le nom du sentier » explique Laurence VIRTE.
Non loin de là, sous la tente DEVIBRA les attendaient boissons et gâteaux pour clôturer d’agréable façon ces deux heures de balade ensoleillée et conviviale. Les participants, ravis, ont chaudement remerciés les membres de l’association pour ce bel après-midi de découverte.


Est Républicain du 4 février 2012 :

Assemblée Générale Devibra le 31 janvier 2012

Les membres du CA


Est Républicain du 14 octobre 2011 :

Sortie verte du 2 octobre 2011


Est Républicain du 24 mai 2011 :



communiqué de presse du 15 février 2011 :

ASSEMBLEE GENERALE DE L’ASSOCIATION DEVIBRA


Le mardi 15 février 2011 s’est tenue l’Assemblée Générale de DEVIBRA, l’Association Défense de la qualité de Vie sur Villers-Brabois.
La Présidente Laurence VIRTE a commencé le rapport moral par un bref rappel des richesses botaniques du plateau de Villers puis a rappelé le classement ZNIEFF du site et celui très probable en ENS. Elle a ensuite présenté les différentes actions de l’association au cours de l’année 2010 : sortie ornithologique, fête de la nature, participation à la fête « promenons-nous dans les bois », les courriers divers et le premier travail sur la trame verte et bleue villaroise. Après la présentation des comptes, la Présidente a exposé les projets de l’année 2011 : la poursuite du travail sur la trame verte et bleue, un nettoyage du plateau de Villers, la fête du plateau , la participation à la 2e édition de la fête « promenons-nous dans les bois » et une conférence sur l’histoire et la géologie du plateau de Villers avec dans le même temps des demandes de rendez-vous aux décideurs politiques. En effet, comme le souligne Laurence Virte : « des rumeurs nous sont parvenues sur des études de projets à la Solorem, concernant le plateau de Villers ». La présidente s’inquiète : « aucune communication n’est faite sur le sujet,  la Solorem, comme le maire de  Villers Pascal Jacquemin, ont pourtant affirmé leur volonté de concertation avec les Villarois ». La Présidente est convaincue que les projets avancent  sans que ne soit donnée la parole aux habitants concernés.  Partie prenante dans le travail sur la trame verte villaroise, Raynal Rigolot, Président de Flore 54,  a profité de cette assemblée pour informer les adhérents sur  l’action de protection de la forêt de Haye.  Laurence VIRTE a conclu en précisant que Devibra est plus que jamais vigilante sur les menaces qui pèsent sur l’environnement Villarois. Tous les participants se sont retrouvés autour d’un chaleureux pot de l’amitié.



communiqué de presse du 16 mai 2010 :

Dimanche  16 mai, le soleil était au rendez-vous pour la « fête du plateau » organisée par DEVIBRA (association pour la défense de la qualité de la vie sur Villers-Brabois) et FLORAINE (union des botanistes lorrains).
Cette année, l’association « tondeuses à pattes » était également de la partie. Cette association qui a pour but de rapprocher les animaux des hommes en les réintroduisant dans l’espace public, a  proposé, toute l’après-midi, des balades à dos d’âne ou de poney aux enfants. Ceux-ci  étaient nombreux à vouloir en profiter,  ravis d’approcher de plus près Pivoine l’ânesse et Fripouille la ponette.
Pendant ce temps les botanistes de FLORAINE faisaient découvrir aux curieux la flore du site, en retard cette année à cause du froid de ce mois de mai
Sur cette pelouse calcaire sèche qu’est le plateau un jeu de questions-réponses sur la protection de l’environnement et le patrimoine naturel du site était proposé aux visiteurs. Les réponses  se trouvaient au stand Devibra où les dynamiques membres de l’association expliquaient leur démarche de préservation du plateau.
L’après-midi festive s’est déroulée au son des guitares et violon du groupe musical et c’est plus de 100 personnes qui sont venues partager avec les membres de l’association un moment de convivialité bien sympathique. Pour sa 4eme édition, la fête du plateau de Villers a rencontré à nouveau un beau succès.

 


11 avril 2010, sortie ornithologique

En ce dimanche 11 avril le vent de Nord ne s’était pas fait oublier pour les adhérents de l’association DEVIBRA venus rejoindre, sur le Plateau de Villers-Brabois, Jean-Yves MOITROT de la LPO 54 pour découvrir ou re-découvrir les oiseaux de ce site patrimonial.
Les nuages ont vite caché le beau soleil mais les oiseaux ont offert un festival de chant et de vol. 
Le pigeon ramier s’est laissé admirer pendant que la fauvette à tête noire et la fauvette babillarde chantaient de concert 
Une petite boule de plumes brun-olivâtre déboulant entre les buissons, c’était le pouillot fitis. Quant au rouge-queue à front blanc il sautillait sur le sol à la recherche de nourriture.
L’accenteur mouchet, qui peut se confondre avec le moineau s’était perché sur une haute branche pour entamer son chant vigoureux pendant que les mésanges charbonnières se poursuivaient dans les buissons et que pies et corneilles surveillaient le groupe du haut d’un arbre.
Si l’alouette des champs montant dans le ciel faisait retentir son chant caractéristique, sa cousine l’alouette lulu, cette année encore,  s’est fait très discrète.  

 




communiqué de presse du 2 mars 2010 :


Le mardi 2 mars 2010, l’association DEVIBRA a tenue son Assemblée Générale annuelle. La Présidente Laurence VIRTE a fait le récapitulatif des actions de l’année 2009. La DREAL (ancienne DIREN) a classé l’ensemble du plateau et le Bois des Fourasses en ZNIEFF, « cela  n’empêche pas les constructions mais oblige les décideurs à porter le dossier devant la DREAL pour avis » souligne la Présidente. Pour compléter cette protection, deux autres démarches ont été entreprises. La demande de classement en Espace Naturel Sensible délivré par le Conseil Général et l’arrêté de protection de Biotope délivré par le Préfet. Ces deux dossiers sont en cours d’instruction et devraient aboutir courant 2011.
Après présentation de la situation financière par le Trésorier Lucien MATTEONI, la Présidente est passé au renouvellement du CA puis au  détail des manifestations futures : sortie ornithologique, fête de la nature, opération de nettoyage du plateau. L’association travaille également en partenariat avec d’autres associations sur la trame verte villaroise et le classement de la forêt de Haye en forêt de protection.
Mais Devibra reste très vigilante sur plusieurs dossiers ; le devenir du plateau « Aucune communication n’est faite sur le sujet que ce soit la mairie ou la communauté urbaine, mais nous avons tout lieu de penser que les projets avancent mais malheureusement sans concertation avec les villarois alors que Pascal JACQUEMIN s’y était engagé » s’inquiète Laurence VIRTE ; le projet de lotissement Saint-Fiacre, la Caisse d’épargne recherchant à nouveau des constructeurs ; les projets de sortie autoroutière et la Brabois-nord et surtout l’aire d’accueil des gens du voyage dans l’ouest de l’agglomération nancéienne. Ce dossier n’est toujours pas traité : « Souvenez-vous que M GUILLERME, alors maire de Laxou, avait accepté cette aire sur sa commune en contrepartie de la sortie autoroutière. M GARCIA n’est pas dans cette logique. Il travaille sur la valorisation des espaces vert avec la mise en place d’un PLU protégeant tout le patrimoine vert de sa commune » informe la Présidente «où va aller cette aire d’accueil de 30 places ? »
Les membres du nouveau CA sont : Sylvie CHAPRON, Nadine HABLAINVILLE, Lucien MATTEONI, Philippe OBRECHT,  Françoise POISSON,  Isabelle POTIER,  Vincent RIES, Gabriel ROCA et Laurence VIRTE.



communiqué de presse du 2 juin 2009 :


Réunion du 2 juin 2009 : Quel avenir pour le bois des Fourasses et le plateau de Villers ?

L’association DEVIBRA a organisé le 2 juin 2009 une réunion sur le devenir du Bois des Fourasses et du plateau de Villers.
Elle avait invité François VERNIER Président de l’association FLORAINE et Raynald RIGOLOT animateur de la fédération FLORE 54 à s’exprimer sur le sujet .
La Présidente de DEVIBRA a d’abord fait le point, se félicitant que le site soit enfin déclaré ZNIEFF et que la mairie de Villers et la Solorem se soient engagées à protéger les zones patrimoniales. L’urbanisation n’est pas abandonnée pour autant car il reste une zone de 12 hectares de moindre valeur susceptible d’être construite et des projets routiers et autoroutiers sont en réflexion.
François VERNIER a insisté sur la richesse du plateau et le risque de voir cette biodiversité détruite si les protections ne sont pas adaptées notamment en cas d’urbanisation limitrophe. Il préconise une bande d’au moins 50 mètres entre les zones patrimoniales et les constructions. L’urbanisation étant la première cause de disparition de la biodiversité.
Raynald RIGOLOT a expliqué la démarche de protection de la forêt de Haye dont fait partie le bois des Fourasses. Ce site et le plateau ne sont que les pièces d’un vaste puzzle. Il a ensuite évoqué la nécessité de mettre en place une trame verte pour protéger la biodiversité, en créant des couloirs écologiques entre les îlots de biodiversité tels que sont pour Villers : le plateau, le parc de Brabois, le jardin botanique, les parcs de Saint-Fiacre, Remicourt, Mme de Graffigny et l’Asnée et le bois des Fourasses.
Le débat a fait l’objet de nombreux échanges. M LACHANA de la Solorem indiquant qu’un projet n’est pas quelque chose d’imposé, il faut l’étudier ensemble.
Laurence VIRTE a souhaité qu’une vaste réflexion soit menée pour connaître les besoins de Villers en terme d’équipement et de logements sachant que le quota de 20 % de logements sociaux sera atteint grâce à la reconstruction de la cité universitaire du placieux.


communiqué de presse du 18 mai 2009 :


Fête de la nature : samedi 18 mai 2009

Pour la 3ème année consécutive, les associations FLORAINE et DEVIBRA rejointes, cette année,  par FLORE 54 ont fêté la nature sur le plateau de Villers.
Les botanistes de l’association FLORAINE ont fait découvrir les richesses floristiques du plateau tandis que les membres de l’association DEVIBRA accueillaient les visiteurs sur leur stand pour leur parler de la flore et la faune qui se trouvent sur le site et leur expliquer toutes leurs démarches en vue de préserver cette pelouse calcaire intacte.
Raynald RIGOLOT, quant à lui, expliquait la démarche de protection de la forêt de Haye et la création de trame verte et bleue pour préserver la biodiversité.
Pendant qu’une formation de guitaristes mettait de l’ambiance, un concours de dessin et de photos pour les enfants était organisé. En fin de journée les gagnants ont été récompensés par des cerfs-volants pour les plus jeunes et le livre de François VERNIER « glaner dans l’Est » (Tétras éditions) pour les plus grands.

 


communiqué de presse du 28 mars 2009 :


Sortie ornithologique sur le plateau de Villers : 28 mars 2009

Samedi matin à l’initiative de l’association DEVIBRA une dizaine de personnes ont bravé le mauvais temps pour se retrouver autour de deux animateurs de la LPO afin de partir à la rencontre des oiseaux du plateau de Villers.
Après quelques assauts de pluie et de vent, les conditions sont redevenues acceptables et ont permis de découvrir quelques espèces déjà présentes sur le site tandis que résonnaient divers chants d'oiseaux.
Un couple de pigeons ramiers au nid a été l’objet des premiers examens. Quelques verdiers ont fait admirer leurs couleurs puis des alouettes des champs ont fait des démonstrations de vol et de chant pendant un long moment.
Un accenteur mouchet tout en haut d’un arbre s’est laissé examiné à la longue vue pendant que plusieurs mésanges charbonnières se poursuivaient dans les futaies.
Tous se sont promis de revenir avec force jumelles et guides dans l’espoir de découvrir l’alouette lulu qui, ce matin-là, s’est faite très discrète.

 


communiqué de presse du 7 juillet 2008 :


DEVIBRA et 3 autres associations demandent au préfet la suspension
d’un projet immobilier sur Villers-lès-Nancy

Quatre associations, A.P.E.C.V. Saint-Fiacre, FLORE 54, DEVIBRA et VANDOVRIA, soucieuses d’une prise en compte des dimensions liées à l‘écologie, à l’environnement et au cadre de vie dans l’aménagement urbain ont transmis un courrier au Préfet concernant le projet de lotissement dans le secteur du château Saint-Fiacre à Villers-lès-Nancy.

Elles ont examiné tous les aspect liés au projet présenté :
- Aspect sur le terrain et le zonage dans le POS, puis dans le PLU,
- Aspect réglementaire et PADD,
- Aspect lié à la nature des terrains,
- Aspect déplacement et circulation,
- Aspect archéologique,
- Aspect visuel,
- Aspect intégration par rapport aux constructions existantes.

La présidente, Laurence VIRTE, de l’association précise : « La déforestation du parc de Brabois a entraîné l’apparition de nouvelles sources. Les risques de glissement de terrain sur le site concerné par le projet vont être accrus car les racines ne retiendront plus la terre et l’importance du bâti va modifier la structure des sols. De plus l’augmentation de la circulation avec plus de 500 véhicules posera des problèmes de pollution et de sécurité aux abords du Lycée Stanislas, de l’IUT, de l’école d’Horticulture et du  jardin botanique. »

Ces aspects appellent plusieurs remarques qu’elles ont portées à la connaissance du Préfet Hugues Parant.
Les quatre associations sollicitent de la part du préfet la suspension dès à présent de toute décision vis-à-vis du projet relatif à cette zone et demandent de faire engager une étude complète sur le site.

Une copie de ce courrier a été transmis à M. le Maire de Villers-lès-Nancy, M. le Président de la CUGN, M. le Président du Conseil Général, SDAP, DRIRE, DDE, DRAC, DIREN.


 


communiqué de presse du 3 juillet 2008 :


Le Conseiller Général (PS) Pierre BAUMANN soutient Devibra

A l’invitation de l’association Devibra, Pierre BAUMANN, conseiller général et conseiller municipal de Laxou/Villers s’est rendu sur le plateau de Villers-Lès-Nancy ce mercredi 2 juillet 2008. La présidente Laurence VIRTE accompagnée de membres de l’association et de François VERNIER Président de l’Association Floraine (Association des botanistes lorrains) ont exposé au conseiller général les atouts de ce site. Le botaniste lorrain a reprécisé la richesse floral du plateau. Pierre BAUMANN a indiqué qu’il apportait son total soutien à l’association Devibra.

Légende photo : (de gauche à droite) Pierre BAUMANN (conseiller général), Laurence VIRTE (Devibra) et François VERNIER (Floraine).   



 


communiqué de presse du 13 juin 2008 :


Plateau de Brabois : l’association DEVIBRA réagit aux propos du maire et met en garde
des dangers de glissement de terrain pour un nouveau projet de lotissement 

Jeudi 12 juin 2008 s'est tenue au Centre les Ecraignes à Villers-lès-Nancy, l'assemblée générale de l'association DEVIBRA. La présidente Laurence VIRTE a présenté le rapport moral de l'association mentionnant à nouveau la richesse floristique du plateau de Villers et la présence de deux oiseaux à forte valeur patrimoniale l'Alouette Lulu et le Faucon Hobereau. Cette richesse naturelle a motivé la demande de classement en ZNIEFF qui devrait être effective à l'automne 2008.

Elle a évoqué le pacte écologique en faveur de la préservation du biotope remarquable du plateau signé par le candidat Pascal JACQUEMIN lors de la campagne municipale ainsi que l'engagement du même candidat pour une large concertation avec tous les acteurs concernés. La réunion s’est poursuivie avec le rapport financier, le renouvellement du CA avec l’arrivée de 2 nouveaux membres Gabriel ROCA FRONTERA et Christophe GARLAND qui aura en charge la communication de l’association.

Puis  l’association a souligné son attente de réunion de concertation avec la CUGN et la mairie et Laurence VIRTE a réagit aux propos de Pascal JACQUEMIN parus dans l’ER  du 11 juin :«  Le maire ne se dit pas contre une classification ZNIEFF et même si il admet une zone verte plus importante, il reste attaché à une partition en trois tiers mais surtout Pascal JACQUEMIN pense que le  changement climatique et l’afflux de circulation induit par l’urbanisation croissante entraînera la destruction de cet écosystème. Sous-entendu  il est utopique de vouloir le préserver ! Propos en totale opposition avec la signature du pacte écologique ! »

La présidente a ensuite évoqué quelques dossiers : le devenir du château de Brabois, l’aire d’accueil des gens du voyage et le projet de lotissement dans le parc dit de Saint Fiacre. Elle précise : « Ce projet par sa concentration et son ampleur amènera une circulation encore plus dense dans ce secteur déjà bien encombré avec bien sûr plus de pollution et un danger de glissement de terrain sur cette pente du parc de Brabois gorgée d’eau par de nombreuses sources. Une association de riverains s’est constituée que DEVIBRA  dans sa démarche de protection de l’environnement, soutient. »
La soirée, après quelques questions et suggestions des participants, s’est terminé par le pot de l’amitié.

A la suite de l’Assemblée Générale a eu lieu la première réunion du nouveau CA, avec élection du bureau de l’association DEVIBRA :
Présidente : Laurence VIRTE - Vice-Président : Philippe OBRECHT
Trésorier : Lucien MATTEONI - Secrétaire : Isabelle POTIER
Membres : Sylvie CHAPRON, Jean-Michel HABLAINVILLE, Christophe GARLAND, Françoise POISSON, Vincent RIES et  Gabriel ROCA FRONTERA.


Accueil - Actualités  - Communiqués de presse - Aire des gens du voyage - Projets d'urbanisation

Projets de liaisons autoroutières - Faune - Flore - Contacts