Association DEfense VIllers BRAbois

DEVIBRA

 DEFENSE DE LA QUALITE DE VIE SUR VILLERS-BRABOIS

 

Accueil - Actualités  - Communiqués de presse - Aire des gens du voyage - Projets d'urbanisation

Projets de liaisons autoroutières - Faune - Flore - Contacts


AIRE DES GENS DU VOYAGE

11 mai 2014 : NOUVELLE OCCUPATION DU PLATEAU PAR LES GENS DU VOYAGE

Depuis le dimanche 11 mai 2014,  les gens du voyage viennent à nouveau de s'installer sur le plateau de Villers.
Les plantes protégées (trèfle scabre et orchidées) ainsi que les oiseaux patrimoniaux (alouette lulu...) vont craindre le pire.
François Werner, maire de Villers, nous a assuré avoir tout mis en œuvre pour que les gens du voyage, installés illégalement,  soient expulsés rapidement. Une réunion de crise s'est tenue lundi matin 12 mai à la Préfecture. Un arrêté d'expulsion a été demandé par le propriétaire du terrain: la Solorem.

Il a encore fallu l'énergie de tous pour obtenir la libération de la côte de Villers.


juin 2013 : la côte de Villers, Espace Naturel Sensible (ENS), est de nouveau libéré...

Enfin les orchidées et autres plantes protégées vont pouvoir reprendre possession de l'espace, ainsi que les promeneurs et amoureux de la nature. Les caravanes installées sans autorisation sur la côte de Villers depuis le 2 juin 2013 ont quitté les lieux après 3 semaines d'occupation.

526

Mais les occupants n'ont pas oublié de laisser quelques souvenirs...

501

Les pouvoirs publics et la SOLOREM ont réalisé un premier grand nettoyage ce 26 juin 2013. Il reste encore de nombreuses traces de cette occupation (excréments, papiers, plastiques et autres), mais c'est surtout le terrain et la pelouse calcaire qui ont été largement défoncés par le passage répété des très nombreux véhicules.
Même si les dispositifs empêchant l'accès (tranchées et blocs de béton) ont été rapidement remis en place, restons vigilants.

Merci à toutes les personnes qui ont soutenu, d'une manière ou d'une autre, notre action.


RESUME DES ACTIONS
CONTRE L’IMPLANTATION D’UNE AIRE D’ACCUEIL DE 30 PLACES
POUR GENS DU VOYAGE

En septembre 2004, la CUGN (Communauté Urbaine du Grand Nancy) décide d’engager une étude sur deux terrains villarois (plateau de Brabois et Bois des Fourasses) et un terrain à Vandoeuvre pour l’implantation d’une aire d’accueil de 30 places pour gens du voyage et ce malgré l’engagement du Vice-Président de la CUGN affirmant en août 2002 :« qu’il n’y aura pas d’implantation d’une aire de grand passage ou d’aire aménagée sur le territoire de la commune de Villers.»

L’association Devibra voit alors le jour pour contrer ce projet car, durant plusieurs années, le plateau de Brabois a déjà servi d’aire d’accueil temporaire avec, malheureusement, des nuisances de toutes sortes (insalubrité, dégâts, agressions...). De plus, les deux terrains pressentis sont en plein cœur de la commune de Villers-lès-Nancy !

Devibra lance une pétition qui recueille plus de 850 signatures de foyers villarois (soit environ 2500 personnes) et réussit à être intégrée à l’étude dont est chargée le cabinet Urbam. Le projet est abandonné sur Vandoeuvre et le Plateau de Brabois mais affiné sur le Bois des Fourasses.

Lors d’une réunion publique d’information organisée par Devibra, les Villarois décident d’une manifestation et se retrouvent le 19 mai 2006 à plus de 120 personnes devant le site de la CUGN.

Au cours de l’été suivant, des rumeurs font état de la reprise du projet par la mairie de Laxou et fin octobre 2006 Devibra reçoit un courrier du Vice-Président  notant : « compte tenu des observations que vous avez pu porter sur ce projet, le site envisagé sur Villers-lès-Nancy ne figure plus au rang des hypothèses envisagées. »

Toutefois, tant que cette aire d’accueil de 30 places ne sera pas construite sur un autre terrain plus approprié, Devibra restera vigilante sur cette affaire.

Cependant, d’après un article de l’Est Républicain en date du 6 avril 2013, la communauté urbaine du Grand Nancy a maintenant la compétence concernant l’accueil des gens du voyage (jusqu’à peu, cette compétence était attribuée au préfet de Meurthe et Moselle).
Selon cet article, la communauté urbaine doit offrir 90 places d’accueil. 78 emplacements sont d’ores et déjà prévus et répartis à Maxéville (60 places) Seichamps (10 places) et Tomblaine (8 places). L’aire accueil de Seichamps va être réhabilitée pour passer de 10 places à 22 places.
Le compte devrait être bon !

En savoir plus...

Accueil - Actualités  - Communiqués de presse - Aire des gens du voyage - Projets d'urbanisation

Projets de liaisons autoroutières - Faune - Flore - Contacts